Création d’un site web professionnel : les pièges à éviter

Créer un site web pro

En tant qu'entreprise, lorsqu'on envisage de créer un site internet, on pense immédiatement graphisme, fonctionnalités, contenus, bref on est pressé de parler à sa cible et de se montrer sous son meilleur jour. Et c'est tant mieux ! Mais dans l'excitation du projet, on oublie parfois quelques préalables, certes moins glamours, mais indispensables à sa réussite. Voici les pièges les plus fréquents, qu'avec un peu d'anticipation vous pouvez éviter, si vous lancez votre site web professionnel.

Les 5 pièges à éviter lorsqu’on souhaite créer un site web professionnel

Voici les 5 principaux écueils à éviter pour bien commencer.

Piège N°1 : mal choisir votre nom de domaine

Ne prenez pas à la légère le choix de votre nom de domaine. Le nom de domaine est l'adresse (ou URL ou encore DNS) à laquelle l’internaute trouvera votre site. Il sera votre identité sur le web, il est donc important de bien le choisir. Généralement, le nom de domaine correspond au nom de votre entreprise (ex : sodertex.com, aquazen.com, boulliard.com), de votre marque (ex : aveze.com frutsy.fr, stopmerule.fr)  et/ou au mot-clé de votre activité.

Votre nom de domaine doit être :

  • facile à écrire, à lire et à prononcer
  • court pour être plus facilement mémorisable (mais techniquement, le nom de domaine peut contenir jusqu'à 63 caractères alpha numériques)
  • avec ou sans tirets ? Les tirets facilitent la compréhension et la mémorisation, nous préconisons  donc plutôt fayolle-chaudronnerie.com à fayollechaudronnerie.com
  • une extension qui correspond à votre activité : l'extension, c'est ce qui suit le point à la fin de votre adresse : ".fr", ".com", ".org"... Pour faire simple, on distingue des extensions nationales qui donneront une indication sur le pays où votre entreprise est installée (".uk" pour l'angleterre, ".de" pour l'allemagne, ".it" pour l'italie...) et des extensions génériques (.com, .org, .biz, .info...) qui se sont multipliées ces dernières années (plus de 700 aujourd'hui !). Les nouvelles extensions peuvent marquer votre originalité ou préciser votre activité ( ".archi" ".bar", ".makeup", ".coach"...) si votre nom de domaine ne le fait pas déjà, mais sachez qu'ils sont moins connus et donc moins mémorisables.
  • et enfin (et avant de vous emballer) : libre ! Vérifiez rapidement sa disponibilité. Rien n'est plus frustrant que d'avoir trouvé LE nom de domaine génial et de s'apercevoir que quelqu'un l'a déjà réservé... Le Whois, base de données des noms de domaine et des titulaires, vous permet de voir si le nom de domaine dont vous rêvez est déjà pris, avec quelles extensions, par qui, jusqu'à quand...
Vous trouverez de nombreuses informations sur les noms de domaine sur le site de l'AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) : www.afnic.fr/noms-de-domaine/

 

Piège N°2 : utiliser un outil de création de site inadapté à votre besoin

Les bons ouvriers choisissent de bons outils ! En l'occurrence le bon outil sera le CMS (Content Management System, autrement dit le logiciel  à partir duquel votre site sera construit) qui correspondra à vos besoins d'aujourd'hui mais aussi de demain. Anticipez et choisissez un outil qui permettra à votre site d’évoluer avec votre entreprise.

Par exemple, si votre besoin est aujourd'hui surtout de vous faire connaître, de présenter vos produits ou services, on peut penser que les CMS Prestashop et Magento, spécifiques à la vente en ligne, ne sont pas adaptés. Mais peut-être envisagez-vous à moyen terme une évolution en site e-commerce ? Auquel cas la question se pose. Sachez que WordPress permet également de faire du e-commerce grâce à l'ajout d'une extension : WooCommerce. C'est une solution particulièrement intéressante qui permet par exemple de commencer par un site vitrine ou catalogue pour le faire évoluer ensuite vers un site de e-commerce à part entière quand vous serez prêts.

L'expérience de Favacoutiq.fr :
Du site vitrine à la boutique, un site évolutif destiné à monter en puissance

 

Piège N°3 : créer un site web professionnel sans cohérence graphique

Votre site Internet reflète une image à travers sa structure, son ergonomie, ses couleurs, son texte et ses photos (choix des images, illustrations, pictogrammes, etc.). Sous-estimer l’importance de l’aspect graphique (qualité et sélection des images) serait une erreur.
Evitez les photos floues, pixellisées, mal éclairées, trop petites, les associations de couleurs hasardeuses,..

Quelques conseils simples
Tout d’abord, si vous ne pouvez pas faire appel à un photographe professionnel, qui reste la meilleure option, choisissez de belles photos dans des banques d’images gratuites ou payantes (Freepik, Pixabay, Unsplash)

Ensuite, renseignez-vous sur la signification des couleurs et ce qu’elles évoquent. Par exemple, le bleu est une couleur calme et sereine, associée à la responsabilité et de ce fait, souvent utilisée sur des sites institutionnels; le rouge est la couleur de l’énergie, de la passion et du danger, souvent utilisé dans le sport, l'alimentaire...

Enfin, si vous avez déjà un logo, respectez les couleurs utilisées et déclinez-les sur votre site web pour garder une cohérence entre vos différents supports de communication. Si vous n’en avez pas, c'est le moment de faire appel à un graphiste pour la création d’une charte graphique complète.

A lire sur notre Blog : Votre site internet donne t-il une image séduisante de votre PME ?

 

Piège N°4 : la fausse bonne idée, créer son site soi-même

En tant qu’agence, nous rencontrons souvent des clients qui ont, dans un premier temps, fait leur site eux-mêmes, ou en interne par quelqu’un “qui s’y connaissait”... Il est vrai que de nombreuses publicités, à la télévision, vantent les mérites de solutions techniques « clé-en-main » pour réaliser un site web professionnel en quelques clics.

"Je n'ai pas les moyens de me payer du bon marché" 

Dit autrement, quand un produit est gratuit, le produit c'est vous

Vous allez très vite cerner les limites de ces solutions et vous mettre en recherche d'un prestataire dont c'est le métier et qui saura vous accompagner sur votre "route digitale".

Piège N°5 : se tromper de prestataire web

Vous avez décidé de faire appel à une agence web. Sage décision !
De la rédaction du cahier des charges aux différentes étapes de création, une agence structurée saura vous conseiller et suivra votre projet de A à Z.
Un projet web peut être une collaboration à long terme qui se poursuivra dans bien des cas au delà de la réalisation pure et dure du site : vous aurez besoin de faire vivre votre site, de le faire évoluer au fil de l'évolution de votre entreprise, de produire des contenus...

Testez différentes agences en les consultant sur votre projet. Optez pour celle qui vous apparaîtra à la fois expérimentée, organisée, réactive, disponible... et sympathique :-D !

Suivez le guide : Comment choisir son agence de création de site internet ?

 

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive et d’autres pièges sont à éviter pour créer un site web professionnel :

Alors, besoin d’une agence de création de sites web à Saint Étienne, dans la Loire (42) ?
Les imageurs, agence web à Saint Étienne, dans la Loire (42), vous accompagne pour créer votre site web professionnel.

Faire de votre site votre meilleur représentant ? Nous pouvons vous accompagner

 

À lire aussi

A propos de nous

Les Imageurs, agence inbound marketing créée en 1995 vous accompagne dans la réalisation de vos objectifs marketing et commerciaux.

Basée à Saint-Etienne, notre agence est très présente dans les secteurs industriels, médical/santé et collectivités.

Suivez-nous

Logo de Facebook         Logo de Linkedin